Le ventre après accouchement : mythe et réalité

Le ventre après accouchement : mythe et réalité

On a ce fantasme qu’une fois le bébé né, le ventre après accouchement redevient le même qu’avant... Mais ce mythe du ventre plat parce que “vide” est bien loin de la réalité. Une réalité qui, elle aussi, est multiple et propre à chacune. Et on t’explique pourquoi. 

Le vente après accouchement : Be kind rewind... 

Quand tu es enceinte, ton utérus ne fait que grandir et s’adapter à ton bébé qui a besoin de place pour évoluer. En neuf mois, ton utérus passe d’une jolie clémentine ou figue (on te laisse le choix du fruit) à la taille d’une belle pastèque. Un long et incroyable processus qui, une fois ton bébé né, doit faire machine arrière. Une sorte de rewind qu’on aimerait vivre en accéléré mais qui, dans la réalité va prendre son temps...  

L’involution utérine, c’est comme ça qu’on appelle la rétractation de l’utérus, c’est cette phase qui débute dès l’expulsion du placenta et qui se caractérise par de nouvelles contractions, tu sais, les fameuses tranchées. Alors si elles sont logiquement moins vives que les contractions de travail, on les sent quand même passer et elles ont tendance à s’intensifier au fil des grossesses (super...). Les tranchées, c’est donc ton utérus qui est encore en train de bosser, de se contracter pour deux principales raisons. D’abord pour cautériser les vaisseaux sanguins après le détachement du placenta. Ensuite pour reprendre sa taille initiale de clémentine ou de figue. Du coup, à cause des contractions, l’utérus est encore douloureux quelques jours, pour opérer sa métamorphose qui, elle, peut durer quelques semaines.  

✌🏽 Bliss tips au passage : tu peux prévoir une bouillote chaude et des granules d’arnica (homéopathie) pour prévenir et soulager les douleurs liées aux tranchées qui peuvent durer entre deux et quatre jours.  

Les longues métamorphoses  

Ok, la grossesse se termine avec l’accouchement mais ton ventre de grossesse, lui, ne va donc pas disparaître du jour au lendemain. Il entre dans un nouveau processus de transformation et, honnêtement, il est impossible d’estimer précisément sa durée. En fait elle est propre à chacune. Pourquoi ? Parce qu’on est toutes différentes, on a toutes notre propre métabolisme, nos antécédents, notre hérédité, notre génétique et notre forme physique. Pour certaines tout peut aller très vite et pour d'autres la métamorphose peut parfois s'éterniser.  

Du coup, difficile de donner une durée précise pour te projeter. En revanche, on peut déjà te dire que ton ventre après accouchement sera encore gonflé pour la raison qu’on vient d’évoquer. Quant à sa taille et son aspect, ça dépend de pas mal de choses : de ta morphologie de base, de la forme et du volume de ton ventre pendant la grossesse (qui dépendent eux aussi de la quantité de liquide amniotique et du poids du bébé), de ton poids pris pendant 9 mois, de s’il s’agit d’un premier bébé ou pas, mais aussi du scénario de l’accouchement (voie basse ou césarienne). Comme tu vois, plein de paramètres propres à chacune entrent en ligne de compte et il y a donc autant de versions d’un ventre après accouchement que de femmes qui accouchent. 

✌🏽 Bliss tips au passage : le bandage et resserrage du bassin avec un tissu ou une ceinture peut être hyper bénéfique pour maintenir les organes et les os du bassin qui sont encore très lâches sous l’effet de la relaxine (ce qui permet le passage du bébé), soulager les douleurs, réduire les inflammations et stimuler la circulation. Franchement, il ne faut pas t’en priver et ça peut même être réalisé immédiatement en salle de naissance. Ça, associé à une position allongée, ça peut clairement changer la donne de ton début de post-partum. 

Acceptation et reconnexion 

Bon, tu l’auras compris, le temps va être ton meilleur ami pour accepter ce ventre après accouchement qui sera donc plutôt gonflé, bombé et mou (eh oui, il est “vide” maintenant que ton bébé est dans tes bras). Ta peau peut paraître plus distendue et plus flasque. L’aspect de ton nombril peut avoir changé aussi. Son dessin n’est peut-être plus comme avant et ça peut le rester. Quant à la ligne de grossesse sur ton ventre, tu sais cette ligne plus ou moins brune qui parcourt ton ventre du nombril au pubis, elle va s’estomper au fil des semaines. Là encore, ça dépend de chacune et le temps finira par faire son œuvre.  

En attendant, tu peux commencer à te reconnecter à ton corps. Et si tu préfères éviter son reflet dans le miroir pour le moment, le masser avec une huile ou une crème adaptées peut être un bon premier step pour reprendre contact. Et puis hydrater ta peau, c’est toujours une bonne idée, que tu aies échappé ou pas aux vergetures, surtout qu’elles peuvent décider d’apparaître maintenant car ta peau connaît encore pas mal de transformations. 

👍🏽 Good to know : exfolier, hydrater, masser = ton trio gagnant pour prendre soin de ta peau maintenant ! 

✨ Si tu as besoin d’être guidée, tu peux écouter l’épisode "Bien manger pour mieux gérer !”, disponible dans le Coffret Bliss Bump, qui est consacré à l’alimentation de la femme en post-partum.
ÉCOUTER LE PROGRAMME COMPLET

En cas de césarienne 

On parle de l’importance de se masser et c’est d’autant plus vrai quand on a vécu une césarienne et qu’on a cette cicatrice qui n’est pas toujours facile à accepter. Malgré tout, elle a besoin d’être choyée, hydratée, massée pour être assouplie. De cette façon, on évite qu’elle adhère, qu’elle tiraille, qu’elle soit trop douloureuse. La soigner quotidiennement, c’est quelque part se faire du bien mais aussi lui faire une place, lui donner une existence, l’apprivoiser pour mieux l’accepter.  

Et puis il arrive aussi que les conséquences postopératoires d’une césarienne soient plus invasives et traumatiques, notamment quand la peau fait une sorte de bourrelet au-dessus de la cicatrice. Ce surplus de peau, affreusement nommé “tablier de césarienne”, peut causer un inconfort et des complexes. Cela dit, ces stigmates de la grossesse et de l’accouchement ne sont pas une fatalité et peuvent être réparés. 

 🎧 Au micro de Bliss Stories, Elissa témoigne sur son ventre après accouchement.

ÉCOUTER L'ÉPISODE

 Elle explique comment elle a fini par s’autoriser le droit de faire une abdominoplastie pour réparer son corps qui avait tant porté et enduré. Une façon pour elle de retrouver sa dignité.  

Bien manger peut te sauver ! 

Les aliments, c’est notre carburant. C’est ce qui nous fait avancer. Du coup, bien manger c’est important pour ton énergie, ton mental et ta silhouette. Mais “bien manger”, ça veut dire quoi concrètement ? Tu vas voir, c’est assez simple et ça fait surtout appel au bon sens. Voilà donc 5 conseils faciles à suivre : 

  1. Manger le moins transformé possible donc cuisiner soi-même (oui, cheffe !) 
  2. Acheter des fruits et légumes frais, locaux et de saison (s’ils sont congelés, c’est bien aussi, no culpa). 
  3. Préparer des plats chauds, comme des bouillons, des soupes et des Dahl (en plus d’être bons, tu peux en faire en quantité XXL) 
  4. Boire beaucoup, vraiment beaucoup d’eau (l’eau, c’est la vie, baby !) 
  5. Limiter le sucre raffiné et privilégier le bon gras (huile de colza, noix etc) 

Évidemment, ça tombe sous le sens, ce n’est pas du tout le moment de te priver. C’est même important de te faire plaisir et de choisir des aliments réconfortants qui te font du bien.

La rééducation abdominale, c’est pas mal 

On parle beaucoup de la rééducation du périnée (et c’est une très bonne chose), mais on aborde moins l’autre rééducation tout aussi importante, celle des abdominaux. Alors il ne s’agit pas d’enchaîner les sessions de gainage mais plutôt de travailler en profondeur la tonicité du muscle transverse du ventre, à savoir ta ceinture abdominale ! Comment ? Grâce à la respiration. On parle alors de rééducation abdominale hypopressive qui permet de muscler sans faire pression sur le périnée (lui, on l’a rééduqué avant et on va s’en servir en pleine conscience). 

👍🏽Good to know : la rééducation abdominale se fait après la rééducation du périnée, avec l’aide d’un.e kinésithérapeute spécialisé.e. Elle est prise en charge par la sécurité sociale. 

☀️ Voilà ce qu'on avait à te dire sur le ventre après accouchement et on espère t’avoir déculpabilisée et donné envie d’être bienveillante avec toi-même. 

------ 

Nous tenons à rappeler que Bliss est là pour éveiller les consciences et partager des connaissances mais en rien pour se substituer aux professionnels de santé qui restent vos meilleurs interlocuteurs.    
Source : Le mois d’or, de Céline Chadelet et Marie Mahé-Poulin.